TOP 10 des investissements en TI en Afrique

Quand on parle TI en Afrique, on pense à la population, jeune et croissante qui constitue une opportunité grandissante pour les entreprises des TI. Alors même que 3/4 de la population africaine sont hors ligne, le taux de pénétration du téléphone mobile et d’internet dépasse les 60% ce qui ne représente pourtant que 15% des foyers connectés. On parle donc de prestations équitables des services, d’augmentation des exportations et des échanges commerciaux entre l’Afrique et le Canada, on parle d’appuyer les entreprises québécoises désireuses d’exporter vers l’Afrique. Voici donc les 10 secteurs d’activités en TI les plus porteurs

1. La Fintech pour les plus fonceurs

Parce que les technologies financières (Mobile money, paiements, transferts d’argent et plus récemment la cryptomonnaie) se diversifient et s’adaptent aux besoins grandissants des populations non bancarisées, selon les experts c’est le meilleur créneau pour investir en Afrique.

2. L’agritech pour booster les économies agricoles

Parce que la première des ressources dont l’Afrique dispose c’est l’agriculture, l’idée d’unir le numérique à l’agriculture peut accroitre les rendements tout en protégeant les cultures et en tenant compte des risques climatiques.

3. La talenttech pour une meilleure gestion des ressources humaines.

L’Afrique regorge de ressources incontournables, plusieurs plateformes de recrutement requiert le développement de solutions informatiques. Surtout dans les domaines des TI, on peut délocaliser certains services et accroitre sa main d’œuvre à l’international. Il s’agit de trouver le juste milieu entre le travail à distance, hybride, ou en présentiel, imposé à une main d’œuvre qualifiée et moderne.

4. Le e-commerce pour investir les marchés africains

Le e-commerce est la solution pour vendre, acheter, créer de la valeur ajoutée, trouver et combler des consommateurs, fidéliser la clientèle et ce même en étant un micro-entrepreneur.

5. Le marketing digital pour les gestionnaires de réseaux et médias sociaux

C’est un secteur en plein éclosion, dans lequel bon nombre s’improvise. La dynamique économique impose à chaque entreprise de communiquer via les multiples canaux qui se présentent à elle pour garantir son succès ou sa présence.

6. L’e-santé pour innover en télémédecine

L’archivage et l’analyse des données médicales nous emmène vers une nouvelle ère des possibles en Afrique. On parle donc de télémédecine, de drones, de sondes médicales portables, d’analyse de données massives, de gestion électronique de dossier médicaux, de solutions efficaces, abordables et durables qui devrait améliorer les systèmes de santé

7. L’edtech pour la résilience du système éducatif africain

Ce que le COVID 19 nous a révélé c’est que l’école à distance est une alternative jouable, envisageable et non-négligeable. Les programmes pourraient désormais être abordable à distance, en notant que les usagers disposent d’une bonne connexion internet.

8. Les médias numériques pour révolutionner l’univers des médias traditionnels

À ceux qui pensaient que la presse était dépassée, la blogosphère est une toute autre source d’information qui s’avère être susceptible de rapporter du succès. Un message à tous ceux qui se disent encore que les africains ne lisent pas, ne produisent pas, ne s’intéressent pas à la lettre, détrompez-vous. De nouveaux médias naissent chaque jour et certains sont partis pour devenir des success stories.

9. Les jeux mobiles pour divertir les jeunes et les plus vieux

Certains commencent à développer des jeux adaptés à la culture africaine, ou qui s’en rapprochent. L’idée est d’enseigner la programmation des jeux vidéos aux générations futures pour que des produits innovants affluent sur le marché du jeu.

10. La télécommunication en actions

La régulation du marché est telle qu’il faut abandonner l’idée de fournir un nouveau réseau télécom. Mais les sociétés du secteur ont la côte donc il est possible d’investir dans leur capital en bourse.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Olivier dit :

    Belle analyse et en effet beaucoup d’opportunités que regorgent ce continent J’aimerais bien fait partir de la liste des partenaires et bénévoles dans le but de fournir des services en profondeur dans l’un des 10 secteurs d’activités

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s