Technologie : pêcheurs de Dakar et de millions d’autres Africains

Samir Abdelkrim a décidé, un jour de 2014, qu’il fallait explorer l’Afrique numérique. Pas derrière son écran, mais dans les incubateurs de start-up, les accélérateurs ou les espaces de coworking, de Nairobi à Lagos, de Dakar à Kigali. Le Monde Afrique a publié une quarantaine de ses chroniques de terrain avec ces dizaines de milliers de jeunes qui s’engagent pour réparer leurs pays et voient dans le numérique une opportunité d’agir, de créer, de s’élever. De ses pérégrinations dans la scène tech de plus de 20 pays africains, Samir Abdelkrim a tiré un livre, Startup Lions, au cœur de l’African Tech, 262 pages, publié sur Amazon. Nous publions en bonnes feuilles une partie de l’introduction, qui raconte sa rencontre à Dakar avec Malick Birane, 22 ans, l’inventeur d’une application mobile pour aider les pêcheurs sénégalais à mieux vendre leur poisson.

Le quotidien d’un entrepreneur africain

Dakar, place de l’indépendance. Il fait très chaud. Depuis l’aube, le soleil cogne sur la ville. Je plonge dans le premier taxi pour fuir les embouteillages qui coagulent autour de moi. Il est 16 heures et c’est déjà la sortie des administrations dans le quartier du Plateau. Au milieu de la sueur et du tintamarre de la circulation, le vieux tacot arrive à rejoindre la corniche sans trop d’encombres.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/12/08/comment-la-technologie-change-la-vie-des-pecheurs-de-dakar-et-de-millions-d-autres-africains_5226671_3212.html#4AXHPhj03J2s1GZx.99

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s